Questo sito utilizza cookie tecnici necessari al funzionamento. Se vuoi saperne di più o negare il consenso a tutti o a ad alcuni cookie, consulta la cookie policy

Ce que nous faisons

Bolivie

Ce que nous avons accompli

Sucre est la capitale du département de Chuiquisaca dans le sud de la Bolivie. Au cours des vingt dernières années, d'importants phénomènes d'immigration, qui concernent en particulier les paysans indigènes, ont provoqué l'expansion de la périphérie urbaine, où se concentrent les problèmes d'insuffisance d'infrastructures et de services, de chômage ou de sous-emploi. À Sucre, il y a beaucoup de femmes, en particulier de migrants, qui travaillent dans des emplois mal rémunérés et précaires, tels que le service domestique. Le projet LE YEUX DES FEMMES est né en 1999 à l'initiative de Rete, Alma Terra et la Commune de Turin, avec le cofinancement de la Commission européenne et le but de rendre les femmes - en particulier les migrants - plus autonomes d'un point de vue culturel , économique et productif pour leur permettre de participer activement à la vie démocratique de leur réalité sociale, guidé par la reconstruction et la socialisation des connaissances des femmes. Le programme a vu la réalisation de:

  1. La maison multifonctionnelle dans la municipalité de S.Lucas, qui est devenue le principal lieu de formation, de référence et d'agrégation de la population et la coordination de toutes leurs initiatives culturelles, techniques et de développement pour leurs revendications de droits.
  2. La formation agricole à la culture en serres. Dans les différentes communautés rurales de la municipalité de S.Lucas, 70 serres ont été construites pour la production de légumes par le rétablissement des connaissances traditionnelles dans la culture.
  3. La formation sur les droits des femmes, la production et commercialisation de produits artesanales, avec la création d'une trentaine d'emplois et des produits de qualité vendus non seulement dans la ville de Sucre.
  4. Le centre de formation Warmi Nahuigan à Sucre, qui vise avant tout à faire connaître et reconnaître les droits du travail dans le pays et à proposer des outils professionnels qui permettent d'augmenter leurs opportunités d'emploi.
  5. Le centre de production Bartolina Siza et magasin de vente de produits. A l'intérieur du centre a été équipé et rénové une chambre utilisée comme un jardin d'enfants autogéré, dans lequel les femmes apportent leurs enfants au moment où elles produisent ou participent à la formation.

Le projet «Valoriser les connaissances des femmes en tant que ressource pour améliorer les conditions de vie de la population du département de Chuquisaca, en Bolivie» qui a suivi grace au financement du Ministère des Affaires Etrangers italien, a permis les actions suivantes:

a) Séminaires sur la santé sexuelle et reproductive avec le soutien de Marie Stopes et du CIES dans les centres périphériques
b) L'alphabétisation des femmes en participant au programme national d'alphabétisation "Yo si puedo".
c) Lutte contre la violence familiale et l'auto-estime en accompagnant l'aide du Centre Juana Azurduy dans le domaine juridique et psychologique
d) Formation du leadership et résolution des conflits
e) Ateliers de sensibilisation et de formation sur l'éducation
f) Renforcement organisationnel, administratif et administratif du fonds de crédit
g) Mise en place du réseau de production et de commercialisation
h) Accords de collaboration et de coordination avec les organisations d'assistance juridique pour les femmes en difficulté
i) Sensibilisation sur la législation sur les travailleurs domestiques
j) Création d'un plan d'innovation pour la production de Bartolina: Ligne de mode "T'ikas", ligne masculine, ligne pour enfants, Ligne originale, ligne de mode (mariées et grand gala) - 400 nouvelles créations pendant le projet.
k) Bourses de spécialisation en haute couture en Italie, à l'institut Burgo de Milan
l) Cours de formation sur les techniques de tissage artisanal, les applications traditionnelles et la finition manuelle
m) Cours de gestion d'entreprise
n) Cours de formation en tissage, géstion des cours et des processus de production pour les associations locales
o) Échange avec les associations féminines comme ASUR, spécialisée dans l'étude des tissus traditionnels
p) Ateliers de formation en couture, tissage, design et combinaison de couleurs et de matériaux
q) Laboratoires de formation et de transformation alimentaire
r) Création de canaux de vente télématiques
s) Spectacles et événements d'introduction sur le marché italien
t) Ouverture d'un nouveau magasin
u) Création d'un centre de documentation sur la médecine traditionnelle
v) Formation en médecine interculturelle et échanges entre infirmières, curanderos et agents de santé
x) Services de stimulation, d'asile et de soutien scolaire pour les enfants des membres
y) Campagnes de sensibilisation sur les maladies féminines, les causes de mortalité infantile, la nutrition
w) Ouverture du laboratoire de production et de transformation d'Alcalà
z) Construction du nouveau siège de KAT-Bartolina.

RÉSULTATS ATTEINTS

  • 203 enfants / enfants de travailleurs de moins de 6 ans, les centres fréquentent régulièrement les centres de garde d'enfants (74% de l'effectif total des enfants) et bénéficient d'une stimulation précoce et de la fréquentation scolaire. 78% des enfants ont amélioré leurs conditions d'hygiène par rapport à la situation initiale.
  • 205 femmes ont été formées sur des questions transversales d'hygiène et de santé sexuelle et reproductive
  • 134 femmes ont été formées dans la coupe et l'emballage, le macramè, la broderie, la broderie à la main etc.
  • 6 femmes du Centre Arte Mujer Bartolina formées en haut emballage.
  • 25 femmes formées à l'alphabétisation de base
  • établi un réseau de collaboration avec les institutions locales pour la gestion et la promotion de la formation des femmes et des initiatives productives
  • 10 représentants de la contrepartie et des groupes de production impliqués ont organisé et / ou participé à des événements commerciaux faisant la promotion de leurs produits
  • 205 femmes ont amélioré leurs compétences organisationnelles et / ou managériales
  • 2 groupes de production déjà institutionnalisés et 9 groupes de production en cours d'institutionnalisation
  • 1 contrepartie KAT rénovée et opérationnelle, capable d'accueillir les activités productives et associatives
  • une usine de production et de traitement de plantes aromatiques et médicinales installées et fonctionnant avec un système de contrôle qualité défini et actif
  • 12 produits phytothérapeutiques et phytocosmétiques transformés et disponibles dans l'usine d'Alcala
  • signé un accord préliminaire avec une société pharmaceutique locale à La Paz pour la transformation et la commercialisation de produits à base de plantes
More in this category: « Salvador Honduras »

RE.TE. ong via Norberto Rosa 13/a 10154 Torino Tel: +39 011 7707388 Fax: +39 1782725520 reteong@reteong.org